Aller au contenu

Menu principal :

Dernière mise à jour :  17 décembre 2016

Les Entretiens d'Euromed-IHEDN

à MARSEILLE à la VILLA MEDITERRANEE
Prochain entretien le mardi 10 janvier 2017
Le thème :
"
Rivalité Iran-Arabie saoudite : jusqu'où peut-elle aller ?"

Notre invité sera François Nicoullaud, analyste de politique internationale, François Nicoullaud a eu une longue carrière diplomatique qui l'a notamment conduit à traiter des questions de prolifération nucléaire, à diriger le cabinet du ministre de la défense, et à servir pendant près de cinq ans comme ambassadeur de France à Téhéran. Il est l'auteur d'un ouvrage "le Turban et la Rose" (Ramsay, 2006), et de nombreux articles dans la presse française et étrangère sur l'Iran, la non-prolifération et les sanctions internationales. Il enseigne à Sciences Po.

Face à face sur les deux rives du Golfe persique, l'Iran et l'Arabie saoudite entretiennent depuis des décennies des relations tendues, nourries de toutes les crises qui parcourent le Moyen-Orient : Liban, Irak, Syrie, Yémen, et aussi crise régionale de la prolifération nucléaire et balistique. Tous deux revendiquent la primauté dans la région, voire sur le monde musulman. Et de fait, ils en sont venus à s'affronter militairement par mouvements interposés dans le conflit syrien, tandis que leurs relations diplomatiques sont rompues depuis janvier dernier. Veulent-ils, peuvent-ils aller encore plus loin ?

Voir l'invitation
Voir le programme complet à Marseille

à PARIS à l'Ecole militaire dans l'amphithéâtre Lacoste

Prochain entretien le mercredi 11 janvier 2017

Le thème : "Où va l'Algérie ?"
Notre invité sera Akram Belkaïd, né en 1964 à Alger, Akram Belkaïd est journaliste, chroniqueur et nouvelliste. Après des études d’ingénieur à l’Ecole nationale d’ingénieurs et de techniciens d’Algérie (ENITA, aujourd’hui Ecole militaire Polytechnique), il a travaillé en tant qu’ingénieur de maintenance à Air Algérie. En 1992, après avoir publié quelques reportages dans la presse algérienne et étrangère, il opte pour le journalisme et travaille avec plusieurs journaux dont Le Quotidien d’Algérie, le Jeudi d’Algérie et La Nation. En 1995, il s’installe à Paris et entre au quotidien économique et financier La Tribune Desfossés dont il deviendra le rédacteur en chef adjoint en 2004. A cette époque, il collabore aussi depuis 1993 avec Le Monde diplomatique. Après avoir quitté La Tribune en 2008, il poursuit plusieurs collaborations (Géo, Time, Afrique magazine) et couvre les événements du Printemps arabe. En 2013, il participe en tant que rédacteur en chef au lancement du trimestriel Afrique Méditerranée Business (AMB) et fait partie des fondateurs du site OrientXXI en 2014. Il est aujourd’hui journaliste au Monde diplomatique, collabore avec OrientXXI et Afrique Méditerranée Business et tient deux chroniques hebdomadaires au Quotidien d’Oran : la chronique du blédard (depuis 2005) et la chronique économique (depuis 2008).
Dernier ouvrage paru : Retours en Algérie (carnetsnord, Paris, 2013).
Epargné par les soubresauts du Printemps arabe de 2011, l'Algérie fait figure de pôle de stabilité dans une région traversée par de multiples tensions géopolitiques. Comparée au chaos libyen, au drame syrien voire à l'incertitude tunisienne, la situation algérienne paraît effectivement moins inquiétante. Néanmoins, de nombreux défis alimentent les inquiétudes quant à l'avenir d'un pays qui a déjà connu une période de grandes violences (1992-2000). Il y a d'abord la question de la succession à venir du président Abdelaziz Bouteflika. Bien que malade, ce dernier a obtenu un quatrième mandat en 2014 et les différents clans qui composent le pouvoir algérien ne semblent pas en mesure de s'entendre pour lui trouver un successeur consensuel. Ensuite, c'est la question des ressources financières qui se pose. L'Algérie est durement touchée par la baisse des prix du pétrole et pioche depuis plusieurs mois dans ses réserves financières. L'austérité qui se profile pour la population pourrait engendrer de graves tensions sociales. Dans un contexte régional de crises multiples, la question est donc de savoir si l'exception algérienne est capable de durer.

Voir l'invitation
Voir le programme complet à Paris

*****************************************************************************************


La lettre n°62 d'Euromed-IHEDN de décembre 2016 est parue.. cliquez-ici
---------------------------------------------------------------------------------------
Dans la rubrique "nous aimons/parutions/ils ont écrit",  
vous trouverez des points de vue de
Béatrice Chatain,
membre de l'association, sur "L’ultime coup d’épée dans l’eau ? ou : les nouvelles opportunités politiques offertes à M. Erdoğan…"
Roland Lombardi,
membre de l'association, sur les nouveaux financements de Daesh et les trafics de drogue et autres économies souterraines en Méditerranée et au Moyen-Orient et l'annonce de parution d'un livre de Abdel Kader Ould Mohamed, membre de droit mauritanien.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans l' espace adhérents/comptes-rendus/conférences,
vous trouverez les comptes-rendus des conférences de Mathieu Guidère (octobre/novembre 2016) et de Razika Adnani (décembre 2016)
Dans l' espace adhérents/comptes-rendus/assemblée générale du 14 septembre 2016 vous trouverez le PV de l'assemblée générale du 14 septembre 2016, ainsi que les rapports moral et d'activités et financier


Les 7è Rencontres de Cybèle se sont déroulées le jeudi 9 juin 2016, à la Villa Méditerranée à Marseille, de 8h30 à 14h00.
le thème choisi était :

« La dimension stratégique du changement climatique en Méditerranée occidentale d’ici 2050»

pour connaître les problématique et objectifs, cliquez ici
pour les adhérents : des comptes rendus sont disponibles ainsi que les interviews de certains des intervenants dans la section réservée : cliquez-ici
Pour connaître les recommandations : cliquez-ici

**********************************************************************************************

Retourner au contenu | Retourner au menu