Aller au contenu

Menu principal :

Dernière mise à jour :  21 mars 2017

Les Entretiens d'Euromed-IHEDN

Le prochain entretien aura lieu
à MARSEILLE à la Villa Méditerranée, le mardi 25 avril 2017
Le thème : «Myriam Harry et la Méditerranée»

L'invitée :
Cécile Chombard-Gaudin s’est intéressée au monde méditerranéen à un double titre, en s’appuyant sur sa formation initiale de lettres classiques et de sciences politiques. Elle a été responsable de la partie « histoire, culture et modes de vie », au sein du projet collectif d’Atlas de la Méditerranée d’un laboratoire du CNRS. Et elle a publié une biographie de Myriam Harry, née à Jérusalem, écrivain orientaliste, premier prix Femina, auteur de romans et de nombreux reportages sur le pourtour de la Méditerranée.
 
 

 
Lire entre les lignes…
 
Voyageuse intrépide, Myriam Harry parcourt le Maghreb et le Moyen Orient dans le premier XXe siècle. On verra comment son enfance dans la Jérusalem ottomane a marqué son approche des religions et des cultures. On la suivra dans ses écrits où affleurent les conflits entre Français et Anglais au Moyen Orient, entre colonisés et colonisateurs, entre hommes et femmes autour de la Méditerranée. Appelée par le Général Gouraud en Syrie-Liban en 1919, elle y séjourne près de trois ans et fera plusieurs voyages dans tout le Moyen Orient par la suite dans les années 1930. Sa connaissance de l’arabe lui facilite les contacts. Elle rencontre le roi Fayçal d’Irak, l’émir Abdallah de Transjordanie, futur roi de Jordanie, le président de la Syrie. Elle nous parle des Kurdes, des Yézidis. Elle mène une enquête sur les colons juifs. Même si elle n’a été ni une militante politique, ni une militante féministe, on lit ses convictions entre les lignes.

et à PARIS à l'Ecole militaire dans l'amphithéâtre LACOSTE, le mercredi 26 avril 2017
Le thème : «L'Irak dans la tourmente»

L'invitée :
Myriam Benraad est chercheuse à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM, CNRS, Aix-en-Provence) et maître de conférences en science politique et études sur la paix et le développement à l’Université de Limerick (Irlande). Spécialiste de l'Irak et du Moyen-Orient, elle est l'auteure, entre autres publications, d'Irak, la revanche de l'Histoire. De l'occupation étrangère à l'État islamique (Paris, Vendémiaire, 2015) et Irak : de Babylone à l'État islamique. Idées reçues sur une nation complexe (Paris, Le Cavalier Bleu, 2015).

 
À l’heure où la bataille contre le groupe État islamique se poursuit, l’Irak reste plus que jamais dans une situation d’extrême fragilité sociopolitique. La reconquête de Mossoul, principal fief des jihadistes au nord du pays, ne signifiera sans doute pas l’arrêt des violences et pourrait même annoncer de nouveaux cycles meurtriers de représailles entre communautés interposées. Au-delà, les attentats continuent de faire quotidiennement des dizaines de morts parmi les Irakiens, y compris dans les territoires dits « libérés » de l’État islamique.
 
Comment penser cette hyperfragmentation, héritée de plus de 13 ans de conflit civil ? Quels sont les scénarios les plus probables d’un « après-État islamique » ? Au regard de l’instabilité et de la décomposition structurelles qui rongent le pays en profondeur dans ses institutions et son corps social, une « concorde nationale » est-elle toujours envisageable ou réduite à l’état de vœu pieux ?
 


*****************************************************************************************


La lettre n°65 d'Euromed-IHEDN de mars 2017 est parue.. cliquez-ici
---------------------------------------------------------------------------------------

Nouveau : Dans la rubrique "Nous aimons/parutions/ils ont écrit", vous trouverez une analyse conduite par un groupe de travail Euromed-IHEDN composé de François Teissier, Jean Fouquoire et Patricia Bardet, tous trois membres de l'association Euromed-IHEDN. Elle porte sur L'interface Ville-Port, enjeu de réaménagement urbain : en Méditerranée, l’exemple de Marseille

ainsi que  les points de vue de
Béatrice Chatain,
membre de l'association, sur "L’ultime coup d’épée dans l’eau ? ou : les nouvelles opportunités politiques offertes à M. Erdoğan…"
Roland Lombardi,
membre de l'association, sur les nouveaux financements de Daesh et les trafics de drogue et autres économies souterraines en Méditerranée et au Moyen-Orient et l'annonce de parution d'un livre de Abdel Kader Ould Mohamed, membre de droit mauritanien.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans l' espace adhérents/comptes-rendus/conférences,
vous trouverez un entretien avec Antoine Sfeir à l'occasion de sa conférence du 7 février

Et toujours les comptes-rendus des conférences de Mathieu Guidère (octobre/novembre 2016) et de Razika Adnani (décembre 2016)
Dans l' espace adhérents/comptes-rendus/assemblée générale du 14 septembre 2016 vous trouverez le PV de l'assemblée générale du 14 septembre 2016, ainsi que les rapports moral et d'activités et financier
----------------------------------------------------------------------------------------



Retourner au contenu | Retourner au menu