Aller au contenu

Menu principal :

Dernière mise à jour : 30 octobre 2017

Les Entretiens d'Euromed-IHEDN


à MARSEILLE à l'Ecole de la 2ème Chance, le mardi 14 novembre 2017 à 19h00 (voir l'invitation)
à PARIS à l'Ecole militaire dans l'amphithéâtre LOUIS, le mercredi 15 novembre 2017 à 19h00 (voir l'invitation)
Le thème : «La problématique de la violence salafiste»

L'invité : Alain Chouet
Alain Chouet est diplômé de l'École des langues orientales (arabe), titulaire d’une maîtrise de droit (Paris II) et d’un diplôme d‘études supérieures deSciences politiques (Paris II).
De 1974 à 1976, il est envoyé comme secrétaire à l'ambassade de France à Beyrouth , puis à Damas de 1976 à 1979.
En 1980, il est nommé chef du bureau de coordination des recherches et opérations antiterroristes à Paris poste qu’il assurera jusqu’en 1985, puis est chargé de mission à l'ambassade de France à Rabat (Maroc).
Il fait une première incursion dans le renseignement comme conseiller technique sur les affaires touchant à l'islam et au terrorisme auprès du directeur du renseignement de 1996 à 1999, avant d’être nommé chef du service de renseignement de sécurité à la DGSE en 2000. Il quitte cette institution en 2011.
Il est désormais chercheur associé à l'European Security Intelligence and Strategy Center et chargé de conférence au diplôme universitaire d'études des menaces criminelles contemporaines, à l’université de Paris II.
 
 
Abstract :
 
Doit-on, comme le préconisent certains politiques et medias, se résigner pour plusieurs décennies à la permanence de la violence djihadiste qui serait une espèce d’incontournable et incompréhensible « mal du siècle » ? Décrétée au lendemain des attentats du 11 septembre, la « guerre globale à la terreur » initiée par l’administration Bush bientôt rejointe par les alliés de l’Amérique s’est vite transformée en un système intrusif liberticide globalisé mettant la planète entière sous une loi permanente des suspects. Et ce système est indiscriminé et planétaire puisqu’il ne recherche que le « comment ? » de cette violence sans jamais s’interroger sur le « pourquoi ? » ni le « qui ? ». Faute de désigner clairement l’adversaire, ses moyens et ses méthodes, la « guerre à la terreur » s’est muée en guerre sans but et sans fin vouée à la traque sans cesse recommencée des seconds couteaux de la barbarie salafiste.


*****************************************************************************************

Voir toutes les conférences programmées entre septembre et juin 2018

- à Marseille

- à Paris

La lettre n°70 d'Euromed-IHEDN d'octobre 2017 est parue.. cliquez-ici

---------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'Espace adhérents, un article d'Econostrum après la conférence d'Alexandre Adler d'octobre 2017
Dans l'Espace adhérents, vous trouverez le PV de l'assemblée générale, le rapport moral, le compte-rendu financier et les comptes exécutés de l'association pour l'exercice 2016/2017.
A lire un article d'Econostrum sur l'une des tables rondes de Cybèle 8.  Cliquez ici


Retourner au contenu | Retourner au menu