Aller au contenu

Dernière mise à jour : 4 décembre 2017

Les Entretiens d'Euromed-IHEDN


à MARSEILLE à l'Ecole de la 2ème Chance, le mardi 12décembre 2017 à 19h00 (voir l'invitation)
à PARIS à l'Ecole militaire dans l'amphithéâtre LOUIS, le mercredi 13 décembre 2017 à 19h00 (voir l'invitation)
Le thème : «Méditerranée : l'heure du pragmatisme»

L'invité : Sébastien ABIS
 
Sébastien Abis est directeur du Club DEMETER, qui regroupe plus d’une cinquantaine d’entreprises et d’acteurs économiques du secteur agricole et de l’agro-alimentaire en France. Il est également chercheur associé à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), consultant pour le CIHEAM (Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes), conseiller scientifique pour Futuribles international et membre du comité scientifique d’Euromed-IHEDN. Depuis près de quinze ans, il travaille sur les enjeux de la coopération euro-méditerranéenne, du développement agricole, de la sécurité alimentaire et des atouts de la France dans la mondialisation. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur ces sujets, dont Géopolitique du blé, qui a obtenu en 2017 le prix de livre géopolitique de l’année.
 
 
Abstract :
 
 
S’interroger en 2017 sur les changements stratégiques en Méditerranée et les nouveaux enjeux dans cette région s’avère être un exercice délicat. Non seulement, il s’avère bien difficile de résumer en quelques pages l’étendue de problématiques ouvertes par une telle interrogation, mais surtout il serait bien hasardeux de penser que cette zone du monde pourrait un jour plonger dans l’immobilisme géopolitique. Au contraire, son effervescence historique et permanente en fait l’un des points les plus sismiques du globe, où des tendances lourdes identifiables se combinent avec des ruptures surprenantes.
Si des lignes de force se dessinent vis-à-vis des principaux défis qui caractérisent l’espace méditerranéen, il convient d’accepter certaines réalités empêchant d’apercevoir au loin les traits d’un horizon prometteur. Beaucoup de choses vont mal en Méditerranée, c’est incontestable. Pour autant, tout n’y est pas noir et il importe de maintenir une dynamique de coopération et d’espérances pour rendre les perspectives de développement moins défavorables. C’est tout le pari d’ailleurs de la relation, chaotique mais stratégique, entre les pays du pourtour méditerranéen : dialoguer sans cesse et travailler ensemble pour atténuer les risques et réduire les instabilités.
 
Nous ferons donc quelques constats préalables sur cette coopération régionale avant de proposer quelques hypothèses permettant de cheminer au cours des prochaines années de manière plus pragmatique.  


*****************************************************************************************

Voir toutes les conférences programmées entre septembre et juin 2018

- à Marseille

- à Paris

La lettre n°72 d'Euromed-IHEDN de décembre 2017 est parue.. cliquez-ici

---------------------------------------------------------------------------------------

Dans la rubrique Ils ont écrit : le dernier article de Roland Lombardi sur l'arrivée au pouvoir de MBS en Arabie séoudite cliquez-ici
Dans l'Espace adhérents, un article d'Econostrum après la conférence d'Alexandre Adler d'octobre 2017
Dans l'Espace adhérents, vous trouverez le PV de l'assemblée générale, le rapport moral, le compte-rendu financier et les comptes exécutés de l'association pour l'exercice 2016/2017.
A lire un article d'Econostrum sur l'une des tables rondes de Cybèle 8.  Cliquez ici


Retourner au contenu